Le Corps en Conscience

Contactez moi

Cécile Ouicher

06.17.10.23.79

contact@le-corps-en-conscience.fr

46 résidence Week-End, 281 avenue Antony Fabre

06270 Villeneuve-Loubet

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15

« Penser en dehors de la boîte »

05/08/2021

« Penser en dehors de la boîte »

Quand on se sent bloqué dans notre vie, qu’on ne voit pas quel chemin prendre, il est une notion importante qui consiste à « penser hors de la boîte », penser hors des sentiers battus, ce qui encourage un cheminement de pensées non conformistes. Thinking outside the box signifie, en anglais, penser différemment, de façon non conventionnelle ou selon une perspective nouvelle. 


La notion de quelque chose en dehors d'une "boîte" perçue est liée à un casse-tête topographique traditionnel appelé le casse-tête à neuf points Le but du puzzle est de relier les 9 points en utilisant 4 lignes droites ou moins, sans lever le stylo et sans tracer la même ligne plus d'une fois. Le problème est bien défini, son objectif est clairement énoncé et toutes les informations nécessaires à sa résolution sont incluses. 

 

Une fois résolue, l'énigme semble évidente. Il suffit de tracer les lignes en dehors des limites de la zone carrée définie par les neuf points eux-mêmes. L'expression "sortir des sentiers battus" est une reformulation de la stratégie de résolution. L'énigme ne semble difficile que parce que les gens imaginent généralement une frontière autour du bord du tableau de points. Le cœur du problème est la barrière non spécifiée que les gens perçoivent généralement.


« Les limites ne sont pas dans le monde, mais dans l’interprétation que l’on en fait »


Donc, la première chose à faire est de définir la boite pour mieux en sortir. 
C’est pourquoi il nous faut d’abord définir nos propres frontières, nos propres limites qui sont d’abord et avant tout corporelles.
Les pratiques somatiques en général, visent une conscience du corps sensible, en mouvement, dans son environnement. Quand nous pouvons observer notre comportement et l'évaluer, nous pouvons agir sur lui observer et le changer. A partir de là nous avons la possibilité de transformer notre mouvement et d'enrichir notre expressivité. Nous prenons conscience de nos ressources pour fonctionner mieux, de façon plus nuancée, expressive, moins traumatique.


Parce que nous n’avons pas le choix. Il nous faut bouger, nous réinventer, nous repenser.

Les schémas, la partie immergée de l'iceberg

25/07/2021

Les schémas, la partie immergée de l'iceberg

Développement moteur : intrinsèque, inhérent, acquis, facilitateur

25/07/2021

Développement moteur : intrinsèque, inhérent, acquis, facilitateur

Mouvement ou immobilité ?

21/07/2021

Mouvement ou immobilité ?

Quelles sont les indications d’un coaching postural ?

08/07/2021

Quelles sont les indications d’un coaching postural ?

Demandes de mieux-être
•    Prendre du temps pour soi
•    Se ressourcer dans une activité physique douce et revitalisante
•    Etablir une relation plus authentique avec son corps
•    Gagner en aisance et en souplesse
•    Améliorer son habileté gestuelle
•    Savoir mieux gérer ses efforts
•    Prendre du recul par rapport au stress
•    Douleurs physiques
Troubles posturaux courants
•    Manque de coordination, mauvais contrôle du geste*mauvaise latéralisation
•    Troubles de l’orientation
•    Problèmes de gestion du temps
•    Troubles de la concentration
•    Développer une plus grande stabilité
•    Perte de la sensibilité propioceptive
Troubles émotionnels courants
•    Gestion du stress
•    Fatigue chronique
•    Angoisses, insomnies
•    Manque de recul
•    Difficulté à trouver sa place

Massage au CBD: relaxation et soulagement des douleurs quotidiennes

24/06/2021

Massage au CBD: relaxation et soulagement des douleurs quotidiennes

Les produits au CBD comme décontractant musculaires
Lors d’une activité sportive, l’effort physique peut générer des microlésions au niveau des fibres musculaires. Les myofibres endommagées vont alors provoquer une série de réactions inflammatoires avant d’être évacuées par l’organisme.

Lors de l’application d’une huile ou d’un gel à base de CBD après le sport, une interaction se produit entre le CBD et le système endocannabinoïde, plus particulièrement au niveau des récepteurs CB2, et va permettre de contrôler l’inflammation afin d’accélérer la récupération des fibres musculaires lésionnées.

L’interaction du CBD avec des récepteurs appelés TRPV1, va quant à elle, permettre d’inhiber les douleurs musculaires et réduire la sensation de fatigue après l’effort sportif.

Utilisé localement après le sport, effectuer un massage sur les muscles sollicités avec un produit à base CBD permet de bénéficier de ses propriétés anti-inflammatoires et analgésiques.

 

L’impact des produits au CBD sur le sommeil du sportif
La récupération musculaire étant étroitement liée à la qualité du sommeil, l’utilisation du CBD à des fins thérapeutiques dans le traitement des insomnies ou des troubles du sommeil peut indirectement aider à la récupération musculaire.

En effet, le processus de récupération musculaire et de réparation des fibres musculaires endommagées a lieu lors du sommeil profond. C’est lors de cette phase que le corps va pouvoir évacuer le plus efficacement les toxines produites dans les muscles après l’activité sportive, lors de ce que l’on appelle la phase de récupération. L’huile alimentaire à base de CBD est d’ailleurs connue pour aider le foie lors du processus de drainage de l’acide lactique qui se serait accumulé dans les muscles après l’effort.

L’utilisation du CBD pour favoriser un sommeil de qualité va alors permettre, par extension, d’optimiser la reconstruction musculaire et une meilleure récupération de l’organisme en général.

Utilisé en amont de l’activité sportive pour améliorer les performances, ou après le sport en massage, pour faciliter la phase de récupération musculaire, le CBD peut donc être un allié de taille pour soulager les douleurs corporelles.

Cependant, bien que les études scientifiques visant à prouver ses bienfaits se multiplient, son utilisation fait encore débat dans certains pays.

Des mouvements fluides et intégrés peuvent aider les personnes souffrant de maux de dos

20/06/2021

Des mouvements fluides et intégrés peuvent aider les personnes souffrant de maux de dos

"Les personnes souffrant de maux de dos à long terme se protègent souvent en limitant inconsciemment leurs mouvements", explique la physiothérapeute Christina Schön-Ohlsson. "De tels schémas de mouvement inefficaces s'habituent progressivement même si la blessure ou la tension d'origine n'est plus présente."

La réponse au problème est l'apprentissage moteur sensoriel, où les patients sont guidés pour découvrir comment ils se déplacent et comment ils peuvent se libérer des limitations auto-imposées. Ce processus amène les patients à développer leur conscience corporelle et à reprendre confiance en leurs sensations corporelles.

Dans l'une des études, 40 patients ont été répartis au hasard en deux groupes pour comparer les expériences de deux types de traitement différents : la thérapie par l'exercice et l'apprentissage moteur sensoriel.

"Les patients du groupe d'apprentissage sensoriel et moteur ont déclaré qu'ils avaient appris à se faire confiance et qu'ils se sentaient désormais capables de gérer eux-mêmes leur lombalgie sans demander d'aide médicale supplémentaire", explique Schön-Ohlsson.

Cela contrastait avec les patients du groupe d'exercice, qui exprimaient leur insécurité et se sentaient dépendants des conseils d'experts en mal de dos.

L'objectif global de la thèse était d'évaluer comment l'apprentissage moteur sensoriel, qui a ses racines dans la méthode Feldenkrais, affectait les patients souffrant de maux de dos à long terme qui n'avaient auparavant été aidés par aucun traitement. Les changements physiques et psychologiques positifs ressentis subjectivement par les patients coïncidaient avec des améliorations évaluées objectivement de la capacité de mouvement.

Schön-Ohlsson en tire la conclusion que l'apprentissage moteur sensoriel aide les patients à apprendre à écouter leur corps afin qu'ils puissent prendre en charge eux-mêmes leurs problèmes de dos.

Réflexe tendineux de protection

18/06/2021

Réflexe tendineux de protection

Premier massage: à quoi s'attendre?

28/05/2021

Premier massage: à quoi s'attendre?

Où se déroulera ma séance de massage ou de travail corporel ?
Votre séance de massage ou de travail corporel se déroulera dans une pièce chaude, confortable et calme. Une musique douce sera diffusée pour vous aider à vous détendre. Vous serez allongé sur une table spécialement conçue pour votre confort.
Qui effectuera le massage ou le travail corporel ?
Votre séance sera effectuée par une professionnelle qui a reçu une formation adéquate agréée par la Fédération Française de Massage.
Dois-je être complètement dévêtu ?
La plupart des techniques de massage et de travail corporel sont traditionnellement pratiquées alors que le client est en slip ou en culotte ; cependant vous serez correctement drapé sous une serviette pendant toute la durée de la séance afin de rester au chaud et à l'aise. Seule la zone sur laquelle on travaille sera exposée.
Quelles sont les parties de mon corps qui seront massées ?
Pour commencer, je discuterais avec vous du résultat souhaité pour votre séance. Cela déterminera les parties de votre corps à masser. Une séance typique de massage complet du corps comprendra un travail sur le dos, les bras, les jambes, les pieds, les mains, la tête, le cou et les épaules. Vous ne serez pas touché sur ou près de vos organes génitaux (hommes ou femmes) ou de vos seins (femmes).
Quelle sera la sensation du massage ou du travail corporel ?
Cela dépend des techniques utilisées. Pour un massage suédois, qui constitue souvent une référence, la séance peut commencer par des mouvements larges et fluides qui aideront à calmer votre système nerveux et à relâcher les tensions musculaires extérieures. À mesure que votre corps se détend, la pression sera progressivement augmentée pour détendre des zones spécifiques et soulager les zones de tension musculaire.
Une huile végétale naturelle est utilisée pour permettre à vos muscles d'être massés sans causer de friction excessive sur la peau. L'huile permet également d'hydrater votre peau. Une huile essentielle peut être proposée s’il n’y a pas de contre-indications.
N’hésitez pas à communiquer si vous ressentez un quelconque inconfort afin qu'une autre approche puisse être adoptée. Le massage et le travail corporel sont plus efficaces lorsque votre corps ne résiste pas.
Existe-t-il différents types de massage et de travail corporel ?
Il existe de nombreux types de massage et de travail corporel ; les différentes techniques utilisent des mouvements différents, notamment des mouvements de frottement de base, des mouvements de balancement, la rééducation de la posture et du mouvement, l'application de pressions sur des points spécifiques, etc.
Combien de temps durera la séance ?
Une séance moyenne de massage complet ou de travail corporel dure environ une heure. Un rendez-vous d'une demi-heure ne laisse le temps que pour une séance de massage partielle, comme le cou et les épaules, le dos ou les jambes et les pieds. Prévoyez toujours un temps de relaxation avant et après la séance. 
Que dois-je faire pendant la séance ?
Avant le massage, n'hésitez pas à me poser toutes les questions relatives à la technique ou à la séance à venir. Pendant le massage, mettez-vous à l'aise. Je vous ferais bouger doucement ou vous dirais ce qu'il faut faire tout au long de la séance (par exemple, lever votre bras). De nombreuses personnes se contentent de fermer les yeux et de se détendre complètement, en communiquant si/quand elles ont besoin de plus ou moins de pression, d'une autre couverture ou de tout autre élément pertinent pour la séance. Si vous avez des questions concernant la séance ou la technique particulière que vous recevez, n'hésitez pas à les poser.
Comment vais-je me sentir après la séance ?
La plupart des gens se sentent très détendus. Certains se sentent libérés de douleurs et de courbatures persistantes dues à des tensions ou à des activités répétitives. Après une période initiale de ralentissement, les gens ressentent souvent un regain d'énergie, une conscience accrue et une plus grande productivité qui peuvent durer plusieurs jours.
Quels sont les avantages des massages et des travaux corporels ?
Le massage et le travail corporel peuvent aider à relâcher les tensions et les douleurs musculaires chroniques, à améliorer la circulation, à accroître la souplesse des articulations, à réduire la fatigue mentale et physique et le stress, à favoriser une guérison plus rapide des tissus musculaires blessés, à améliorer la posture et à réduire la pression sanguine. Le massage et les soins corporels sont également connus pour favoriser un meilleur sommeil, améliorer la concentration
Y a-t-il des conditions médicales qui rendent le massage ou le travail corporel déconseillé ?
Oui. Il est impératif qu'avant de commencer votre séance, vous m’informiez de tout problème de santé que vous avez. C’est particulièrement le cas pour des dermatoses ou éruptions cutanées, une tuméfaction ou des ecchymoses, des entorses ou déchirures musculaires ou ligamentaires, des fractures, ou des brûlures, varices et cicatrices récentes.

Pourquoi trop s'asseoir est mauvais pour la santé

23/05/2021

Pourquoi trop s'asseoir est mauvais pour la santé

Le corps humain a été conçu pour être constamment en mouvement et actif. Pendant des centaines de milliers d'années, nous avons passé la majeure partie de la journée à marcher, à cueillir, à chasser et à cultiver, nous disputant chaque calorie que nous mangions. Les gens s'asseyaient sur le sol ou sur des rondins pendant de brèves périodes pour se reposer. Il n'y avait pas de bureaux, de fauteuils inclinables ou de canapés.

 

Aujourd'hui, les adultes sont plus souvent assis qu'à n'importe quelle autre époque de l'histoire. D'après les données de l'American Heart Association, plus de 80 % des emplois aux États-Unis sont désormais sédentaires. Le temps que nous passons assis devant des écrans, qui nous tentent avec des boucles de rétroaction alimentées par la dopamine, monte en flèche. Et les conséquences peuvent être assez graves. Diverses études ont associé la position assise prolongée à des douleurs dorsales, au diabète, à l'obésité, au cancer et à la détresse psychologique. Certains auteurs sont allés jusqu'à décrire la position assise chronique et prolongée comme "le nouveau tabagisme", une habitude mortelle.

 

De nombreux adultes américains passent plus de 12 heures par jour assis. Comment cela est-il possible ? Prenons l'exemple d'un employé de bureau typique, célibataire. Il est assis à son bureau ou à sa table d'ordinateur pendant 80 % du temps entre 8 h 30 et 17 h 30, et passe en plus 5 heures par jour sur son smartphone ou à regarder la télévision/Netflix en dehors du travail. Cela représente un grand total quotidien de 12 heures et 12 minutes de position assise. Les personnes confinées à domicile peuvent facilement passer 16 heures par jour en position assise. Si vous ajoutez 8 heures de sommeil en plus d'une journée entière passée assis, vous pouvez voir combien de temps nous passons aujourd'hui en position sédentaire.

 

Le pire effet de la position assise est qu'elle entraîne une dégénérescence générale des tissus corporels. "Rester assis trop longtemps entraîne la dégradation de votre tissu neuromusculaire (TNM), situé entre vos muscles et vos tendons. Le tissu neuromusculaire est le deuxième tissu le plus coûteux à entretenir dans le corps après le tissu cérébral. Si vous ne l'utilisez pas, vous le perdrez", explique le Dr Bomi Joseph, directeur du Peak Health Center en Californie.

 

Voici 4 conseils pour aider à réduire les risques inhérents à un emploi ou à un mode de vie sédentaire :

 

1. Essayez de vous lever au moins une fois par heure
Pour atténuer les effets de la position assise toute la journée, vous devez vraiment vous lever au moins une fois par heure. Se lever toutes les 30 minutes est encore mieux, selon une étude de 2017 publiée dans les Annals of Internal Medicine. Étirez-vous un peu et marchez pendant au moins une minute avant de vous rasseoir.

2. Faites de l'exercice par intervalles courts et fréquents


Si vous êtes coincé dans un bureau toute la semaine, il peut être tentant d'essayer de regrouper vos séances d'entraînement en une longue session pendant le week-end. Mais ce n'est pas aussi bon pour votre corps que de faire plusieurs petites promenades ou séries d'exercices tout au long de la journée. Selon le Dr Joseph, il n'est pas nécessaire de faire une séance d'entraînement complète pour en tirer des bénéfices. Pendant vos pauses, vous pouvez faire plusieurs fois le tour du parking de votre lieu de travail ou faire quelques flexions de jambes ou des sauts à l'élastique dans le hall.

 

3. Essayez le travail corporel en profondeur, le massage thaïlandais et le yoga.
Rester assis trop longtemps peut inciter notre dos, notre cou et nos membres à adopter des postures non naturelles. Cela peut avoir un "effet domino" négatif qui a un impact sur l'alignement et le confort des autres parties du corps. Un travail corporel en profondeur, tel que l'intégration structurelle Rolfing ou le massage thaï traditionnel, peut aider un corps raide à retrouver son amplitude naturelle de mouvement. La pratique du yoga est apaisante, elle améliore les tissus neuromusculaires et la posture, et elle est accessible à presque tout le monde. Les tapis de yoga sont disponibles dans la plupart des grands magasins et des centaines de vidéos d'instruction sur le yoga peuvent être visionnées gratuitement sur YouTube.

 

4. Utilisez la technologie pour vous rappeler de vous lever
Nous connaissons tous les inconvénients de la technologie : distraction, dépendance et isolement. Mais les nouvelles technologies de bien-être comme FitBit et Apple Watch ont des capacités de suivi détaillé des mouvements et des exercices qui peuvent agir comme un "coach" ou un mentor numérique motivant. L'Apple Watch peut suivre le nombre de fois où vous êtes assis et vous rappeler gentiment de vous lever, de bouger et de faire de l'exercice tout au long de la journée. Réglez les paramètres de votre smartphone pour limiter le temps passé devant l'écran et bloquer les sites Web qui créent une dépendance. Utilisez l'application "interval timer" sur votre ordinateur de travail pour programmer des pauses debout régulières tout au long de la journée de travail.

L'étude publiée dans les Annals of Internal Medicine a examiné les données de près de 8 000 personnes âgées pour étudier la relation entre la position assise et la mortalité. Il en ressort que rester assis pendant de longues périodes augmente de 24 % les risques de décès dus à des problèmes de santé, de 18 % les risques de maladies cardiaques et de 91 % les risques de développer un diabète de type 2.

Rester assis trop longtemps peut également avoir des effets néfastes sur la mémoire. Le cerveau est rempli de vaisseaux sanguins car il a un besoin extrêmement élevé de sang et d'oxygène. Rester assis trop longtemps encourage le rythme cardiaque et la circulation à ralentir à des niveaux qui ne sont pas assez nourrissants pour un fonctionnement optimal du cerveau. Une circulation sanguine lente peut également provoquer un gonflement des jambes, des varices, voire une thrombose veineuse profonde. Une mauvaise posture en position assise peut également créer une pression dans la colonne vertébrale qui finit par provoquer une compression des disques intervertébraux, ce qui peut entraîner un mal de dos chronique. Et ça, personne ne le souhaite !

 

En résumé, rester assis trop longtemps ou trop souvent n'est pas bon pour vous. Faites du vélo au lieu de conduire. Descendez des transports publics un arrêt avant votre destination et faites le reste du trajet à pied.  Bougez, étirez-vous et faites-vous masser régulièrement. Vos jambes, vos poumons, votre dos, votre cerveau et votre corps tout entier vous en seront reconnaissants. La santé n'a pas de prix et les récompenses en valent la peine.

Lire l'article...